1974

Centenaire de la société. Il est fêté dignement avec les nombreux clients fidèles ; un pot de moutarde en grès de la célèbre maison Bornier est tout spécialement peint à l’occasion de cet évènement et est donné à chaque client.

Cette même année, Roger et ses frères pressentent qu’un changement s’opère et adaptent immédiatement toute l’entreprise à cette évolution : la grande distribution.

Sachant qu’il faut devenir un acteur incontournable du nouveau type de consommation qui voit le jour, ils augmentent les capacités de production en rachetant les établissements Guyon, rue d’Auxonne à Dijon. C’est l’un des deux plus gros fabricants de charcuterie de Côte d’Or avec son confrère de l’époque Pavita.

Toute l’activité est donc transférée rue d’Auxonne dans une usine qu’il allait falloir complètement remanier mais aussi agrandir pour accueillir toutes les activités : gros, demi-gros et bien sûr toujours les activités de détail (banc aux Halles de Dijon et camions magasins).

Les produits « Sabatier » seront désormais disponibles dans les supermarchés qui, en ce milieu des années 70, s’implantent rapidement dans la plupart des villes et en périphérie.