1955L’affaire familiale est lancée et se développe puisqu’Alexandre est rejoint par ses deux fils, (sur la photo aux Halles de Dijon en 1955) André (né en 1919) et Michel (né en 1926), qui apportent, à leur tour, leurs compétences et leur enthousiasme. Deux générations vont donc travailler côte à côte et bientôt trois.