alexandre sabatier

Son fils Alexandre SABATIER (né en 1884) lui succède en 1906, après avoir appris le métier à ses côtés et s’être perfectionné avec un « tour de France » qui le mènera de Paris à Nice. Il ne cesse de maintenir les recettes originales de la région, les adaptant aux évolutions naturelles des attentes des clients, qu’il avait pu appréhender durant sa formation. Il est l’un des premiers charcutiers à proposer toute l’année le JAMBON PERSILLÉ jusqu’alors JAMBON DE PAQUES (entrée traditionnelle et incontournable du dimanche de Pâques en Bourgogne).

En 1920, l’atelier de la rue Pasteur à Dijon est transféré dans des locaux nouvellement construits rue de Beaune à Dijon. Cette augmentation significative des capacités de production permet d’envisager l’avenir sereinement.