AvemariaParallèlement, la clientèle locale des restaurateurs et collectivités est consolidée par le rachat d’un confrère et client bien connu sur la place de Dijon : l’Ave 2000 (qui reprendra son nom historique en 2001 : Ave Maria). Cette boutique atypique, qui fut la deuxième plus grosse boucherie de France dans les années 50, maintient deux activités : toujours la boucherie de détail mais aussi un service de gros pour les professionnels.

1999